1-1-4. Gösta Mittag-Leffler to H. Poincaré, 22 juin 1881

Titre :

1-1-4. Gösta Mittag-Leffler to H. Poincaré, 22 juin 1881

Date :

1881-06-22

Auteur correspondance :

Mittag-Leffler, Gösta

Destinataire correspondance :

Poincaré, Henri

Lieu correspondance :

Små-Dalarö

Date correspondance :

1881-06-22

Transcription :

Små-Dalarö - Dalarö 22 juin 1881

Suède

Cher Monsieur,

Recevez mes remerciements sincères de votre lettre aimable, des corrections que vous avez faites et des renseignements précieux que vous me donnez.

Votre travail sera bientôt imprimé et alors je me permettrai de vous en envoyer 50 exemplaires.

Je vous félicite sincèrement du succès si grand que vous avez eu dans vos recherches et je trouve / que notre cher maître M. Hermite a parfaitement raison quand il m’écrit que ‘‘vous êtes un véritable génie mathématique’’.1 Je désirerais seulement de vous voir publier un grand travail où vous réunissez tous vos recherches si importants sur les fonctions fuchsiennes.2

Ma première occupation sérieuse sera pourtant d’étudier à fond vos articles. Mais je suis pour le moment très occupé. J’ai été appelé dans ces jours comme professeur ordinaire dans les / mathématiques pures à la faculté des sciences de Stockholm nouvellement fondée et je dois entrer dans mes nouvelles fonctions le 1 septembre cet[te] année ci.3 Avant il y a bien des choses à arranger.

J’espère que vous feriez une fois un voyage dans ma belle patrie la Suède et que j’aurai alors le plaisir de faire votre connaissance personnelle. En attendant je vous prie d’accepter ma photographie et je serais on ne peut plus enchanté si vous veuillez bien me donner la votre en échange.

Je vous avoue que je ne vois pas encore comment il peut exister une série ordonnée suivant les puissances de u et satisfaisant à l’équation

u1F1dzdu1+u2F2dzdu2++unFndzdun=z

où les F 1 F 2 F n sont des fonctions holomorphes qui se réduisent respectivement à 1,

x - α 1 x - α 2

quand on annule tous les u.

Vous me donnez comme exemple l’équation différentielle

u 1 d z d u 1 + ( x - α 2 ) u 2 ( 1 - u 1 ) d z d u 2 + ( x - α 3 ) u 3 d z d u 3 + + ( x - α n ) u n d z d u n = z

dont vous assurez que l’unique intégrale holomorphe soit à un facteur numérique près :

m 2 m 1 u 1 m 1 u 2 m 2 u n m n μ = 1 μ = m 1 [ m 1 - 1 + ( x - α 2 ) m 2 + ( x - α 3 ) m 3 + + ( x - α n ) m n ]

Mais qu’est ce c’est que μ  ? Est-ce-qu’il n’y a pas une faute d’écriture quelque part ?4

Veuillez bien être de l’extrême obligeance de m’éclaircir !

Agréez, cher Monsieur, l’expression de ma haute considération et de mon profond respect pour votre talent exceptionnel.

G. Mittag-Leffler

ALS 4p. Mittag-Leffler Archives, Djursholm.

Références :

  • E. Crawford (1984) The Beginnings of the Nobel Institution: the Science Prizes, 1901–1915. Cambridge University Press, Cambridge.
  • E. Crawford (1988) Competition and centralisation in Germany and French science in the 19th and early 20th centuries: the theses of Joseph Ben David. Minerva 26, pp. 618–626.
  • P. Dugac (1984) Lettres de Charles Hermite à Gösta Mittag-Leffler (1874–1883). Cahiers du séminaire d’histoire des mathématiques 5, pp. 49–285. External Links: Link
  • N. E. Nörlund (1927) G. Mittag-Leffler. Acta mathematica 50, pp. I–XXIII.

Date

1881-06-22

Item Relations

This Item Is Part Of Item: La correspondance entre Henri Poincaré et Gösta Mittag-Leffler, Vol 1